À propos

 La Grande Minuit

La Grande Minuit

Tableau – Isabelle des Charbinières

280 X 380, Collection privée, Encre, ©2009

” En silence je salue la Grande Minuit celle qui veille quand les trois s’agitent.
Fermant les yeux je la vois sans rien voir par delà les
ténèbres.
Fermant l’oreille j’entends son pas qui ne s’éloigne pas”.

René Daumal

¨¨¨¨¨¨

¨¨

La « parole intérieure » à laquelle est consacré, entièrement et exclusivement cet espace virtuel, est un « art » – comme celui de la « vision » au sein des ténèbres de ce monde -, « art » d’une parole évocatrice de l’indicible, qui tente d’éclairer en transparence les « mystères » infinis de l’Être incréé, le « Tout-Autre », au-delà de la pensée et de la non-pensée, à la fois provenance originelle, lieu de « l’habitat ontologique » en lequel consiste l’éternel présent, et, enfin, destin métaphysique vers lequel il nous de convient de cheminer silencieusement : « en esprit et en vérité » (Jean IV, 24).

¨¨¨¨¨¨

¨¨

icharbinieres@live.fr

%d blogueurs aiment cette page :